Résumé 

En Algérie, l’apiculture est pratiquée dans de nombreuses et vastes régions du pays ou la flore mellifère est abondante.Cependant, les rendements apicoles restent faibles, atteignant difficilement dans le cas de la production de miel les 8 kg en moyenne/colonie/an durant une bonne saison 

L’installation et la conduite d’un rucher selon les normes techniques peuvent conduire à de très bon rendements apicoles. Ce qui va engendré une amélioration certaine de la situation socio-économique des apiculteurs Algériens

En effet le choix d’un bon emplacement pour recevoir des ruches modernes et l’achat d’un matériel spécifique en fonction de chaque type de production sont nécessaires si on veut atteindre nos objectifs de productions

 Le choix d’une race d’abeille sélectionnée et la maîtrise des travaux apicoles durant les quatre saisons de l’année constituent également un préalable à toute réussite de l’élevage apicole.